La Fresque de la Place

Projet
Au départ, il y a l’écoute de paroles des habitants : « les murs sont laids », « les murs sont tristes », « on a besoin de beauté ». Puis il y a l’idée d’un projet pour participer à l’amélioration du cadre de vie, en réalisant une œuvre participative dans l’espace public et des demandes d’aides pour le réaliser. Ensuite, le partenariat avec le GPDAC de l’Université Champollion d’Albi pour qu’une étudiante suive ce projet en continu dans le cadre de sa formation.
Enquête auprès des habitants pour connaître le type d’œuvre qui satisferait leur demande et le lieu propice dans le centre ville. Dépouillement de l’enquête. Recherche de l’artiste à même de proposer une œuvre en faisant participer habitants et passants. Autorisations du propriétaire du mur et de la Ville de Graulhet. Mise en œuvre fin août 2021.
La coordination artistique est assurée par Mika Lopez, avec le suivi de Mathilde Jaque (stagiaire GPSAC). Fréda Garlaschi pour l’administration et la communication.

L’œuvre est confiée à Celhub, artiste de Saint-Sulpice-La-Pointe (81).

Réalisation
Du vendredi 27 août au mercredi 1er septembre 2021, Celhub a accueilli habitants et passants dans son univers coloré, fait de formes rondes, de détails fleuris et de personnages rêveurs. 
Une quarantaine de participants âgés entre 4 et 75 ans s’est prêtée au jeu avec beaucoup d’enthousiasme, couvrant le mur de fleurs et feuilles colorées, de personnages étranges et de jolis mots. 
Nous avons eu plaisir à assister les habitants dans leur création, à écouter les exclamations admiratives des passants et à voir les sourires satisfaits sur le visage des artistes en herbe. 
En cette fin d’été, il semble que cette création soit tombée à point nommé pour faire oublier le retour imminent à l’école et profiter jusqu’au bout des vacances !

Contributions
Nous tenons à remercier chaleureusement Céline Hubert alias Celhub qui a accompagné avec pédagogie, gentillesse et disponibilité les gestes des participants. Son investissement pour cette réalisation a permis de faire vivre une expérience inédite aux personnes présentes.
Un grand merci également aux habitants venus prêter main-forte : leur bonne humeur et leur créativité ont rythmé ce moment de partage extraordinaire.
Gaelle, Nélia, Mélouane et leur maman, Alice, Laïna, Dodo, Farid, Marianne, Patricia, Stéphanie, Daisy, Maëlys, Noé, Kaïna, Kélia, Lorenzo, Dams, Cerise, Athéna, Thiphaine, Mathis, Selevan, Freda, Lucie et Mika, et tous ceux et celles dont nous ne connaissons pas le prénom, votre passage est désormais inscrit pour longtemps sur ce mur !
Merci à Johnny, propriétaire du magasin Fleur d’Oranger, pour la mise à disposition de son mur et sa confiance. Johnny, Coralie, Anne-Marie et Amado nous ont offert des conditions de travail idéales !

Nous remercions la Ville de Graulhet d’avoir facilité les démarches préparatoires à ce projet, et tous nos partenaires financiers : DRAC et Région Occitanie, FDVA, CGET SAIF, Département du Tarn sans lesquels ce projet n’aurait pas vu le jour.
Une réalisation qui restera le témoin de 6 jours de créativité et de partage.

 

Photos : FG, MathildeJaque, MikaLopez, Celhub, RodrigueVrielynck

Rivières et poissons à l’Ecole Ouverte

Les 7 et 9 juillet 2021, les artistes intervenantes Camille Messager et Isabelle Guérin ont convié les enfants de l’Ecole Ouverte de Graulhet à observer, dessiner et peindre les bords sur Dadou et les poissons qui y vivent. Ces ateliers ont favorisé l’observation des mouvements de l’eau, des végétaux qui l’accompagnent en surface, en profondeur, aux abords.  A traduire le visuel en gestes. A utiliser les différents pinceaux et brosses pour leurs effets spécifiques. A découvrir la peinture aquarellée. A choisir un poisson, le dessiner en appréhendant son mode de vie, sa manière de se mouvoir et à le placer sur le bon endroit de la rivière…

Photo Isabelle Guérin
Photo Volubilo
Photo Camille Messager
Photo Isabelle Guérin
Photo Isabelle Guérin
Photo Isabelle Guérin
Photo Isabelle Guérin
Photo Isabelle Guérin

A La Limite #1

A la limite, c’est l’exposition de 2 artistes à l’ArtOnef et dans les vitrines alentour, à Graulhet. Dedans dehors, entre ouvert et enfermé.

A la limite, c’est la rencontre de deux œuvres singulières contemporaines, à la marge de l’art conventionné.

Camille Messager propose ses dessins surréalistes et fantastiques, ses visions oniriques en grand format : des êtres surnaturels, hybrides et transgenres, empreints de mythologie autant que de symbolisme.
Son trait noir sur blanc – le plus souvent –, précis et élégant, nous fait voyager entre gravure du XIXe siècle et science-fiction.

ZZ T’Off partage des images jaillies de son laboratoire de sérigraphie, sérielles et uniques — entre reproduction et singularité. Son univers foisonne de portraits en petits formats répétés, malaxés, malmenés, déclinés en couches et surimpressions.
Au gré des accidents de fabrication et du passage du temps, il utilise des objets rouillés et récupérés, marqueurs d’époques définies, pour les confronter ou finalement les allier, entre art brut et art modeste.

Une première exploration de la thématique de la limite, dont le second volet aura lieu en novembre 2021.
A découvrir à l’ArtOnef (16 rue Jean-Jaurès) et dans plusieurs vitrines du centre-ville de Graulhet (Tarn) du 3 au 30 mai 2021.

Du lundi au vendredi : suivez la guide de Volubilo avec votre groupe, sur RV au 05 63 40 97 58 ou contact[at]volubilo.com.

Les samedis et dimanches de 14h à 19h : les artistes vous accueillent à l’ArtOnef.

Consignes sanitaires en vigueur, jauge 17 pers., masque, gel, distanciation. 

Avec le concours des bénévoles de l’association, des Services techniques de la Ville, du Service culturel, de la Politique de la Ville, de l’agglo Gaillac-Graulhet, du Département du Tarn, de la Région Occitanie, du Ministère de la Culture, du CGET, de la SAIF et de l’ADAGP.

Nota :
La notion de limite est issue du langage mathématique en 1735 par Benjamin Robins, en réponse au vertige du calcul infinitésimal et aux questions d’Issac Newton.
Une délimitation arbitraire, un cadre pour se pas se perdre dans l’infini, une terminaison.
Point extrême, ligne mince marquant la fin d’une étendue, la limite est cette marge où s’installent choses, êtres et notions inclassables.

Graphisme affiche : Mika

Art en Tarn/Paysages

Agnès Novak - Natalie L - Absynthe Takis - Marlyne Blaquart

Du 30 septembre au 24 octobre 2020
Comité départemental du Tourisme 
Hôtel Reynès 14 rue Timbal  – Albi 
14h à 17h30 du mardi au samedi – Entrée libre

Quatre artistes du Tarn proposent leur vison du paysage. Si Agnès Novak, Natalie L’Art et Marlyne Blaquart font la part belle à la peinture avec leur palette riche d’ambiances – précises, naïves et oniriques -, Absynthe Takis met en scène des personnages dans des photographies-événements, faisant surgir le paysage tarnais comme un décor empreint de fantastique.
Quatre talents à découvrir pendant un mois à Albi.

Une exposition préparée par Volubilo, soutenue par le Département du Tarn, en partenariat avec le Comité départemental du Tourisme du Tarn (81).

AGNES NOVAK

NATALIE L

ABSYNTHE TAKIS

MARLYNE BLAQUART

Atelier Dessin-Peinture-Volume

Cet atelier s’adresse aux enfants entre 6 et 12 ans qui souhaitent découvrir le plaisir de créer : couleurs, formes, supports, il s’agit d’expérimenter à chaque séance. Et d’être surpris.e par le résultat ! Il est possible de s’inscrire en cours d’année.

Animé par Marianne Bouvet, plasticienne, tous les mercredis de 14h à 15h30

Retour en haut