CréaLab’

CréaLab, deux artistes en résidence à Graulhet

Aurélie Jouandon, artiste plasticienne de Toulouse, et Pol Perez, artiste électro-plasticien installé à Roquemaure, en résidence de recherche plastique au FabLab de Graulhet du 6 au 18 avril 2020.

Aurélie Jouandon

Pol Perez

À mémoire de forme – Les Normographes

À mémoire de forme s’inscrit dans un projet de recherche et de création récemment initié intitulé Prendre la mesure des choses, une référence au domaine scientifique, dans lequel l’acte de prendre des mesures permet de décrire un phénomène et déterminer son importance et ses conséquences. Prendre la mesure des choses, c’est une immersion poétique dans son environnement, un projet qui vise à questionner notre relation au paysage, à interroger les notions d’échelle, de point de vue, de perception de l’espace, du temps et des lois physiques.
Une tentative d’apprivoiser le paysage, ici par l’interprétation de l’outil normographe : basé sur le principe du pochoir, il permet de tracer les contours de lettres, de formes, de symbole, qui une fois évidés permettent d’en suivre le tracé. Emblématique des dessins industriels et d’architectes (lors de traçages de cartes et de plans), l’utilisation du normographe renvoie également au domaine de l’apprentissage.

GrandeurNature – LooLoo 2

Depuis plusieurs années, il poursuit un travail de création qui questionne de façon directe et métaphorique notre appréhension du monde couplé à l’émergence insidieuse d’une société des machines, peuple d’objets techniques toujours plus connectés, toujours plus autonomes et “intelligents”…
Sa dernière création, GrandeurNature, interroge la solitude relative de nos immersions dans les mondes numériques, notre rapport aux images déferlantes dans notre quotidien. Parmi les supports à cette réflexion, Looloo, une sculpture réalisée en strato-conception. 

Pol Perez travaillera sur la conception de LooLoo 2, dans une idée de construction par emboîtement.

MEDIATION

Vendredi 10 avril 2020 de 14h à 17h : le groupe Action Jeunes (ados)  travaillera sur du dessin a l’extérieur de la MJC.

La 2e semaine : 1 groupe du Centre social de Graulhet (jour à préciser)

Vendredi 17 avril de 14h à 17h : Aurélie Jouandon accueille tous les publics 

Vendredi 10 avril 2020 de 14h à 17h : le groupe Action Jeunes (ados)  visitera l’atelier de Pol Perez et échangera avec lui

La 2e semaine sur inscription : makers, café bricole, adhérents MJC et Fablab.

Vendredi 17 avril de 14h à 17h : Pol Perez accueille tous les publics 

Restitution / Exposition

Vendredi 12 juin à 18h

Contrastes

L’Exposition Contrastes, présentée du 15 septembre au 8 octobre 2017, est le fruit du projet Livre d’Or sur Tableau noir.

Il part du sombre constat d’isolement, de précarité et de pauvreté des travailleurs non salariés du secteur des Arts Visuels. Face à ce “tableau noir”, le Livre d’Or représente un espace d’expressions positives – fruits d’une rencontre entre ce qui s’est rendu visible et celui qui a vu -, aussi bien que l’éclat du « monde de l’Art ».

Ainsi, Livre D’Or sur tableau Noir éprouve les contrastes, se place aux interstices et souhaite expérimenter et modéliser des actions et des outils pour développer visibilité et bonnes pratiques dans le secteur des arts visuels.

Le projet global a proposé des actions concrètes pour éclairer le tableau (création du site internet www.artvistar.org, ateliers et exposition), rendre visible les pratiques artistiques sur le territoire, fédérer les artistes et les diffuseurs professionnels, favoriser la mise en réseau et la rencontre avec le public.

Il a été soutenu par La Ville de Graulhet, le Département, La Région Occitanie et la Drac Occitanie.

Voyage(s)

3 lieux, 10 artistes

Du 15 juin au 21 juillet 2019 à Graulhet
Ouvert du vendredi au dimanche de 10h à 19h
Visites guidées en semaine sur rdv pour les groupes

RETOUR DE VOYAGE / Karine Sancerry & Christophe Pons –Peintures, dessins, gravures

Indonésie. Le village Pulau Papan est un rocher de 250 m de long dans l’archipel des îles Togians en Sulawesi, où vivent les Bajaus, nomades de la mer. Nous sommes allés à la rencontre de cette vie lacustre durant deux mois et demi, pour témoigner de leur environnement, de leur culture et mode de vie. Deux regards singuliers sur le quotidien Bajau.

Galerie Ephémère – 16 rue Jean-Jaurès, Graulhet


DESORDRE / Anna Mano – Installation

Désordre, sculpture mouvante est faite d’entrecroisements lâches, qui
dessinent des chemins éphémères, incitant les spectateurs à circuler et à participer au mouvement global de l’oeuvre. En effet, sans cette activation, la sculpture reste quasi immobile, silencieuse, attendant d’être révélée. Cet environnement mouvant de lignes et de sons (délicats roulements
de billes, entrechoquements des barres, câbles sonorisé, vibrations métalliques…) appelle les imaginaires, invitent les corps à se frayer un chemin dans ce maillage de métal..
Galerie-atelier Le Mérou Palace – place Henri-Mérou, Graulhet


RESILIENCES / Absynthe Takis –Photographies

“Résilience: aptitude d’un individu à se construire et à vivre de manière satisfaisante en dépit de circonstances inadéquates à la base… Autrement
dit, l’instinct de vie plus fort que tout !”. Une série se déclinant en autant de pays foulés. Il s’agit de diptyques faisant se côtoyer noir&blanc et couleur, un peu comme poids du passé contre choix de son présent, ou encore données imposées contre réactions possibles 

Galerie-atelier Le Mérou Palace – place Henri-Mérou, Graulhet


FACE BOAT / Phiros – Photographies

Phiros a toujours suivi un fil conducteur : l’art et la culture, la
société et la nature. D’un style parfois classique, jusqu’au minimalisme, en passant par le déjanté, décalé, anachronique. FACE BOAT nous parle des errements d’embarcations sans âge, en perpétuel mouvement, sans cesse en route vers d’autres escales, d’autres maraudages ou des mondes probables.

Galerie-atelier Le Mérou Palace – place Henri-Mérou, Graulhet

SCULPTURES / Robert Kéramsi – à partir du 10 juillet

La sculpture de Robert Kéramsi (comme aussi son dessin) rejette d’avance
les termes de la vieille controverse du beau contre le vrai. Elle rayonne de la jubilation d’un métier évidemment inné. Tout entière vouée au corps et à la matière, elle s’impose par une présence qui ne s’embarrasse pas du désir de séduire ni du besoin d’expliquer. Elle est sauvage et puissante mais ne semble pas le savoir. Elle inquiète autant qu’elle attire, comme une bête non domestiquée.

Galerie-atelier Le Mérou Palace – place Henri-Mérou, Graulhet


AFRIQUE DU SUD / Guy du Toit , AnZu Wicks, Egon Tania, Syl’Batik – Sculptures, Bronze & Verre, Peintures, et Projections

Initié en 2015, le projet Gorilla a voyagé depuis l’Afrique du Sud jusqu’à L’UZine d’En Gach à Graulhet pour y créer une fonderie de bronze et
commencer une collaboration entre les quatre artistes qui partagent leur temps entre Cape Town et Graulhet. Sculptures en bronze, peintures, batik ainsi que des films courts seront proposés à la dégustation.

Le 21bis – Avenue Jules-Ferry, Graulhet


Programme

Vendredi 21 juin

Vernissage à partir de 18h avec Le Tigre des platanes au Mérou Palace suivi par l’Orchestre des Berges, fanfare aimable et amateure quiaccompagnera le public d’une exposition à l’autre.

Bal populaire du Thé tranquille avec petite restauration et boissons – place Mercadial – A partir de 19h30

Fête de la Musique des commerçants PartaG – place Jean-Moulin

 Jeudi 27 juin

 Vernissage et visites guidées en présence des artistes à partir de 18h – au 21bis, avec Anne Maitrejean en chansons à partir de 19h

Jeudi 11 juillet

Performance de Robert Kéramsi et autres surprises concoctées par Anna & Volubilo – Mérou Palace

Vendredi 12 et Samedi 13 juillet

Rues d’été, festival des Arts de la Rues, place du Jourdain

Du 10 au 21 juillet

Art Graulhet, Salon d’art contemporain, au Forum, à la Maison des Métiers du Cuir et dans le centre-ville

Dimanche 21 juillet

Débal’Art de 9h à 17h – Vide atelier dans les rues du centre-ville devenues piétonnes, avec des ateliers artistiques pour petits et grands.

Partenaires : Volubilo, Rues d’été, L’association PartaG, l’Acac, 123 les Timides, Art Graulhet, L’Eveil artistique, La MaFaDo

Débal’Art

Le Débal’art est un petit marché de l’Art visuel (peinture, sculpture…) à Graulhet à des prix abordables. Une sorte de vide-atelier pour qu’on réalise que l’Art peut appartenir à tout le monde. A cette occasion, la rue Jean-Jaurès et la place Jean-Moulin deviennent piétonnes pour accueillir une soixantaine d’artistes professionnels et amateurs.  Selon les années, coin-lecture en partenariat avec la Médiathèque, bar mobile, produits locaux, musique, ateliers créatifs tout public font de cette journée une découverte de l’art vivant dans le Tarn… Le Débal’art vient clôturer le Salon Art Graulhet; il est le fruit d’un partenariat entre les associations L’éveil artistique et Volubilo.

Marché de Noël

Un marché de Créateurs et Créatrices
Beau, Artisanal, Artistique, Utile
Des prix doux accessibles à tous
Des cadeaux en circuit court
Une vingtaine d’artistes, des centaines d’œuvres.

Éléments

Une exposition co-construite avec un réseau d’habitants et d’association désireux de faire vivre leur territoire et de partager leur savoir-faire et leurs initiatives. Volubilo coordonne cet événement d’arts visuels mêlant pratique professionnelle (exposition à la Maison des Métiers du Cuir) et amateure (un parcours artistique amateur dans l’espace public, auquel participent les écoles de la ville et les particuliers).
Chaque année, Volubilo acquiert l’oeuvre d’un artiste local pour l’installer dans la ville.

Retour en haut